webocube

Logiciel CRM

CRM : La technologie au service des hommes

Dès lors que les obstacles de la collaboration entre les membres d’une équipe ont été mis en évidence, il est important de mettre en place des stratégies pour y remédier. Dans une organisation collective, chacun doit être certain de son rôle par rapport aux autres, et être capable d’affirmer sa position afin que la communauté atteigne ses objectifs. Leadership, contribution, collaboration, autant de variables qui entrent en jeu dans les entreprises. Les relations doivent donc être claires. Les modes de communications montantes et descendantes ainsi que leurs contenus matérialisent les relations entre chaque membre d’une équipe. Elles doivent alors être cohérentes en interne, mais aussi en externe dans la relation que l’on aura avec les partenaires, fournisseurs, et clients de l’entreprise.

Transparence et communication, les clefs d’une bonne relation

Les problèmes liés au relationnel dans des groupes de travail sont tels des épines dans un pied. Anodins au début, ils empêchent pourtant d’avancer dans la bonne direction, et deviennent progressivement de plus en plus handicapants. Il est alors primordial de clarifier les choses, et ne pas laisser la situation s’enliser jusqu’à atteindre un point de non-retour. En effet, les émotions des membres d’une équipe sont des facteurs importants dans le succès ou l’échec d’un projet. Aussi s’agit-il de donner le ton en affirmant une dynamique positive au sein du groupe.

En ce sens, la transparence est un leitmotiv à retenir. Prendre en compte les problèmes, les analyser, et les résoudre pour qu’il y en ait de moins en moins permet d’une part d’éliminer des freins immédiats, mais aussi de communiquer une attitude positive. Les membres de l’équipe se sentent pris en charge, et peuvent ainsi se concentrer sur leurs propres tâches. Il faut alors être apte à détecter les problèmes au sein d’une même équipe. Disposer d’un outil de gestion de projet et de travail collaboratif accélère le processus. Grâce à la numérisation des méthodes de travail permises par des applications CRM, comme Buzzee CRM le traitement des données pour le management est beaucoup plus aisé. Il est ainsi bon de se rappeler qu’être exigeant ne signifie pas être sévère, mais être précis. Il est ainsi tout à fait possible d’être ferme sans pour autant être déplaisant et ainsi se décrédibiliser auprès d’une équipe.

Traiter les priorités et satisfaire le groupe

Que cela soit dans la relation entre les mêmes membres d’une équipe, dans un open-space ou en télétravail, il faut prendre en considération les demandes de chacun et les tâches demandées dans chaque projet en cours. De la même manière, la relation client demande de juger de la priorité d’une sollicitation afin de pouvoir traiter les choses de façon efficace. Une priorité s’estime de deux façons : le niveau de priorité pour soi, et le niveau de priorité pour l’autre. Ainsi quelque chose qui ne paraît pas urgent pour ses propres attentes vis-à-vis d’un projet peut pour l’interlocuteur être extrêmement important. Disposer d’un outil concret sur lequel s’appuyer dans les décisions à prendre permet de prendre du recul sur la question. Nous pouvons alors citer la matrice d’Eisenhower du nom du 34e Président des États-Unis. Ainsi, un CRM équipé de la matrice d’Eisenhower va centraliser ces questions tout en apportant les clefs pour les résoudre.

Communiquer vers l’extérieur d’une seule voix

Selon le schéma de Jakobson, la communication est définie par son message, son contexte, son destinateur et destinataire, le langage, et le canal utilisé. Ainsi l’efficacité d’une communication et l’effet produit impliquent de prendre soin de chacun de ces éléments. Dans l’organisation d’une équipe, recevoir des directives par une personne qui n’est pas son supérieur hiérarchique est mal perçu. La directive sera inefficace. Le phénomène est le même dans la relation avec ses clients, d’où le caractère indispensable d’un CRM. En effet, il est important de mettre en place un référent, et même si plusieurs personnes peuvent travailler sur un même dossier, le client saura tout à fait à qui s’adresser, et dans quel contexte son message pourra être reçu et traité dans les bonnes conditions.

Trouver l’outil adapté aux besoins de sa société

Selon la structure organisationnelle dans laquelle on se trouve, il faut disposer d’outils adaptés à sa situation. L’outil CRM de notre partenaire Buzzee CRM a la qualité d’être adapté à la fois aux PME, TPE, et même aux travailleurs indépendants. Disposer d’une telle technologie est très intéressant pour la gestion de son entreprise et les interactions avec les clients. Ses fonctionnalités permettent alors le suivi des ventes, de l’avancement des actions de prospection, mais c’est également un levier pour la productivité. La gestion des tâches et l’organisation du travail pour une répartition entre les membres d’une équipe, ou avec ses partenaires, clarifient les projets et permettent à chacun de se concentrer sur sa tâche.

Un logiciel de CRM est un outil extrêmement utile et efficace dans l’organisation du travail. Il permet de concrétiser les attentes de chacun dans la communication d’une entreprise, tant interne qu’externe. Faire accepter l’usage du logiciel afin de profiter pleinement de son potentiel est la clef du succès. Cela passe entre autres par des temps de formation, une sensibilisation à son efficacité, et à la mise en valeur des succès obtenus.